Les formations

Formations et diplômes dans le secteur du sport et de l'animation

Dans le secteur du sport, le cadre réglementaire impose d’être titulaire d'un diplôme, d'un titre ou d'une qualification reconnue par l’Etat pour encadrer, initier ou enseigner une activité physique et sportive contre rémunération. Dans le secteur de l’animation, hors accueils collectifs de mineurs (colonies de vacances, centre aérés…), cette obligation n’existe pas. Néanmoins, détenir un vrai diplôme professionnel dans ce secteur est presque une condition sine qua non pour trouver un emploi pérenne.

Le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) est une certification spécifique créée, délivrée et reconnue dans une branche professionnelle. Il permet de certifier des savoir-faire propres à un métier quand il n'existe pas de diplôme correspondant et il est reconnu dans la convention collective nationale correspondante. Le CQP permet de travailler contre rémunération toute l'année mais à temps partiel uniquement (Liste des CQP en Alsace).

Les TFP (Titres à Finalité Professionnelle) sont inscrits également au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles (RNCP). Ils permettent de travailler contre rémunération et à temps complet (Liste des TFP en Alsace).

Il existe également des diplômes non professionnels dans ces deux secteurs, qui permettent de travailler de manière saisonnière dans le sport et l’animation, comme le BAFA (Brevet d'Aptitudes aux Fonctions d'Animateur) (Formation BAFA + Organismes formateurs1 + Organismes formateurs suite + aides financements BAFA) ou le BNSSA (Brevet National de Sauvetage et de Sécurité Aquatique) (Fiche pratique BNSSA).

Enfin, il existe des diplômes et formations proposés par les fédérations sportives. On parle de diplômes fédéraux. Ils sont délivrés dans l’objectif de former les entraineurs bénévoles dans les clubs sportifs. Ils ne donnent pas droit à l’enseignement contre rémunération mais donnent les premières compétences techniques du sport encadré. Ils sont souvent un bon tremplin pour accéder par la suite, à une formation professionnalisante. Il s’agit par exemple de « l’initiateur 1 et 2 » en football, du « brevet fédéral » en natation, de « l’entraineur 1er degré » en athlétisme… Une fois que ce cadre général est bien intégré et que l’on a compris la place de chaque type de diplôme dans le sport et l’animation (bénévole ou professionnel, à temps partiel ou à temps plein, en saisonnier ou toute l’année…), on peut alors choisir la formation la plus adaptée à son projet professionnel et se lancer dans l’aventure sans perdre de temps.

 A télécharger : tableau récapitulatif des formations et qualifications des métiers du sport et de l'animation en France

A télécharger : le catalogue des formations aux métiers du sport et de l'animation du Ministère en charge de la jeunesse et des sports en France